Faire son e-liquide soi-même, c’est facile et économique

Parce que c’est plus écolo, plus sain et surtout plus satisfaisant, faire son e-liquide DIY soi-même est tout à fait possible ! Enfin, vous pourrez utiliser un e-liquide fait maison et exactement à votre goût ! Explications.

Pourquoi faire un e-liquide maison ?

La première réponse à cette question est vraisemblablement l’aspect qualitatif. En effet, le consommateur sait ce qu’il vapote et surtout, l’e-liquide correspond totalement à ses attentes. Ensuite, il y a l’aspect de satisfaction, car bien entendu, il est toujours gratifiant de pouvoir faire les choses par soi-même. Puis, l’aspect économique. Soyons clair, s’il faut un investissement de départ pour acheter tous les produits, celui-ci est rapidement rentabilisé ! Enfin, il y a l’aspect écologique, puisqu’un e-liquide fait maison limite les déchets, mais aussi la consommation excessive.

 

Un pas de plus vers le sevrage de nicotine

Fabriquer son e-liquide soi-même permet également de mieux contrôler son sevrage de nicotine. Pour cela, le consommateur peut alors réguler lui-même le taux de nicotine de ses e-liquides en dosant parfaitement chacun de ses produits. Entre les produits qui fument plus, ceux qui ne sont pas totalement au gout désiré et ceux qui sont trop fortement ou pas assez dosés, le mieux reste donc de faire ses e-liquides maison.

e-liquide DIY

Comment fabriquer son e-liquide DIY ?

Avant toute chose, il va falloir se procurer le matériel nécessaire, à savoir : un flacon vide, une seringue, une base de glycérine végétale (VG) plus dense et de Propylène glycol (PG) plus liquide et permettant de décupler les saveurs en produisant moins de vapeur (et préserve aussi l’atomiseur), des gants en latex, de la nicotine liquide (facultatif), des arômes naturels ou exhausteurs de goûts ou additifs. Pour toutes les étapes, référez-vous à cet article très complet.

Le mode opératoire est simple, pour 10 ml d’e-liquide, il faut mélanger 8 ml de base (50/50 VG et PG, ou 70/30, 20/80 ou 0/100), 2 ml d’arôme et ajouter la nicotine si besoin. Le dosage doit être précis pour un résultat optimal et une bonne conservation de l’atomiseur. L’e-liquide maison se conserve comme les e-liquides industriels.

Les articles suivants pourraient également vous intéresser :

A propos de Jérémy (122 Articles)

Web rédacteur et passionné par le monde des fumeurs, ma mission est de vous accompagner au quotidien en traitant des sujets qui nous concernent tous. Aujourd’hui je m’occupe du blog Smoking.fr et vous invite à retrouver mes articles conseils sur l’univers des fumeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.