Comment le tabac rend-il accro ?

« Le tabac, c’est tabou, on en viendra tous à bout » scandaient les Inconnus dans le film « Le Pari ». Si cela faisait rire, le tabac reste bel et bien une addiction. Comment opère-t-il et surtout, comment s’en défaire ?

Le tabac, un enrôlement sournois

Bien qu’il ne s’agisse que d’un végétal, ses pouvoirs en termes de dépendance sont énormes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à cause de la nicotine, le tabac agit sur les trois tableaux de l’addiction : l’aspect physique, psychologique et comportemental.

La cigarette ou le cigare contiennent donc des substances psychoactives, conduisant le cerveau à produire de la dopamine. Au fur et à mesure, il va s’habituer à sa dose de nicotine et de dopamine et s’il y a un manque, c’est le corps tout entier qui va réagir. Cela va se traduire par de la nervosité, de l’anxiété, de l’agitation… C’est ce que l’on appelle la dépendance physique.

Certaines personnes trouvent du réconfort dans le tabac. Beaucoup se mettent à fumer après un événement traumatisant dans leur vie (rupture, décès, perte d’emploi…), d’autres y trouveront un salut au stress. Parce que chaque profil de fumeur est différent, il existera une multitude de raisons pour justifier l’addiction psychologique.

Enfin, l’effervescence d’un groupe, se retrouver dans un lieu propice à fumer une cigarette, être en compagnie systématique de fumeurs, etc. sont autant de facteurs pouvant pousser un sujet à fumer. C’est ce que l’on appelle la dépendance comportementale, aussi appelée la dépendance environnementale.

Comment se libérer de l’addiction du tabac ?

En réalité, la clé varie d’un profil à un autre. Certains arriveront à vaincre l’addiction grâce à leur seule force de persuasion. D’autres en revanche auront besoin d’aide. Il arrive que certains fumeurs stoppent net leur consommation et ne retouchent plus jamais à une seule cigarette. Mais la plupart du temps, le chemin est long avant d’exprimer une indifférence totale envers le tabac.

Les gommes et patches peuvent être une solution pour arrêter progressivement. D’autre part, la cigarette electronique a aidé pas mal de fumeurs à ralentir voire à stopper définitivement la cigarette. Enfin, d’autres méthodes moins orthodoxes, comme l’hypnose ou encore l’auto persuasion peuvent s’avérer salutaires.

arreter de fumer

Les articles suivants pourraient également vous intéresser :

A propos de Jérémy (112 Articles)

Web rédacteur et passionné par le monde des fumeurs, ma mission est de vous accompagner au quotidien en traitant des sujets qui nous concernent tous. Aujourd’hui je m’occupe du blog Smoking.fr et vous invite à retrouver mes articles conseils sur l’univers des fumeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.