Il y a 10 ans, il était encore permis de fumer dans les restaurants

Depuis le 2 janvier 2008, la législation française interdit aux fumeurs d’allumer une cigarette dans un restaurant et tout autre lieu public. Auparavant, n’importe qui pouvait entrer, commander son plat et fumer après son repas. Une chose qui parait totalement insensée aujourd’hui. Voici comment les habitudes des fumeurs ont évolué au restaurant, en seulement dix ans.

Avant 2008 : griller sa clope au restaurant était autorisé

Il est vendredi soir, vous avez rendez-vous avec des amis dans un bar tapas sur une grande avenue du centre-ville. Entre une petite brochette de poulet et quelques patatas bravas, vous allumez une cigarette au sein même de l’établissement. La soirée se passe ainsi, entre effluves de tabac brûlé, le petit verre qui désinhibe et les tapas qui remplissent l’estomac. Telles étaient les coutumes pour passer une bonne soirée entre amis, collègues ou même entre futurs collaborateurs.

Puis, les « coins fumeurs » sont apparus, permettant aux non-fumeurs de profiter d’un espace plus « sain », sans être directement assujettis aux odeurs de fumée. Cette distinction entre fumeurs et non-fumeurs a entraîné quelques bouleversements dans la vie des gens, mais également dans celles des restaurateurs.

 

fumer restaurant

 

Dès 2008, tout a changé : fumer dans un restaurant a totalement été proscrit

Le décret du 15 novembre 2006 a proposé la mise en place d’une interdiction totale de fumer dans les lieux publics, concernant également les restaurants. Il a fallu 2 ans pour que les établissements concernés mettent en place diverses solutions.

Alors que certains ont opté pour des espaces fumeurs clos, d’autres ont préféré interdire purement l’usage de la cigarette dans leur établissement. Désormais, les contrats se signent sans fumée, les repas s’achèvent par un dessert ou un café et les soirées entre amis rythmées par les photos envoyées sur les réseaux sociaux.

 

 

Quelles ont été les répercussions ?

Le tabagisme passif est désormais un lointain souvenir. Les non-fumeurs peuvent profiter d’un repas en famille sans pour autant stocker la fumée de cigarette dans leurs poumons. Enfin, si une baisse de fréquentation a été enregistrée en février 2008, celle-ci a rapidement disparu, laissant place à une forte augmentation par la suite. La restauration ne s’est jamais aussi bien portée que depuis cette interdiction de fumer !

Les articles suivants pourraient également vous intéresser :

A propos de Jérémy (116 Articles)

Web rédacteur et passionné par le monde des fumeurs, ma mission est de vous accompagner au quotidien en traitant des sujets qui nous concernent tous. Aujourd’hui je m’occupe du blog Smoking.fr et vous invite à retrouver mes articles conseils sur l’univers des fumeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.