Voyager avec sa cigarette électronique, est-ce possible partout ?

Longtemps autorisée partout, la cigarette electronique fait désormais l’objet d’interdictions dans de nombreux endroits et essentiellement dans les transports en commun. Avant la saison estivale et les départs en vacances, voici une rétrospective de ce qu’il est permis et ce qui ne l’est plus.

voyager avec sa ecigaretteCrédit image – Pxhere

Voyager en train ou en avion avec sa cigarette électronique

La loi interdit le vapotage dans les lieux publics. Ce qui implique les transports en commun. Dans le train, il est formellement interdit de vapoter, mais il est possible de garder sa cigarette électronique sur soi. Concernant l’avion, depuis 2016, sur les vols transatlantiques, il est non seulement interdit de vapoter, mais aussi de conserver sa cigarette électronique en cabine pour tous les vols à destination des États Unis. Londres et Washington ont étendu cette interdiction à tous les appareils plus grands qu’un smartphone, et ce, essentiellement sur les compagnies majoritairement musulmanes : Egyptair, Kuwait Airways, Quatar Airways, Emirates, Saudia, Royal Air Maroc, Etihad Airways, Turkish Airlines et Royal Jordanian Airlines.

De son côté, Air France informe ses passagers que les cigarettes électroniques et leurs batteries au lithium sont interdites en soute pour ne pas augmenter le risque d’incendie, mais autorisées dans un bagage en cabine. L’utilisation à bord de l’avion est interdite, car la vapeur d’eau pourrait déclencher les détecteurs de fumée.

transport ecigarette avion

Crédit image – Pxhere

 

Peut-on se rendre dans n’importe quel pays avec une cigarette électronique ?

À part l’Île Maurice et la Thaïlande qui interdisent le vapotage et le port de cigarette électronique, sous peine de gros problèmes avec les autorités, quasiment toutes les autres destinations sont « e-cigarette friendly ». Il est possible de trouver sur place de nombreux magasins d’e-liquide. Voici les quelques spécificités dans quelques pays en particulier :

    • Tunisie : très peu d’e-liquides autorisés sont vendus
    • Japon : très peu de magasins de vape sur place et seuls les e-liquides sans nicotine sont proposés à la vente
    • Italie, Grèce, Corée du Sud et Indonésie: les e-liquides sont taxés
    • Finlande : mêmes interdictions que la cigarette, les e-liquides sont sans arômes artificiels et sans additifs
    • Canada : seuls les e-liquides neutres ont autorisés en Ontario. Il est impossible de tester un produit avant achat
    • Australie : la nicotine est considérée comme un poison, une ordonnance doit stipuler que le voyageur a besoin de ses produits s’ils en contiennent

voyage cigarette electroniqueCrédit image – Pxhere

Les articles suivants pourraient également vous intéresser :

A propos de Romain (49 Articles)

Romain, entrepreneur mais avant tout passionné, je fonde le blog Smoking.fr afin de partager avec vous mes articles coups de cœur, mes conseils. Retrouvez mes articles dédiés à l’univers des fumeurs et des sujets qui font notre quotidien.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.