[Interview Rocky Patel] Immersion dans l’univers du cigare

C’est à l’ombre des oliviers de l’arrière-pays Niçois que Monsieur Kolja Kukuk, a répondu à quelques questions qui nous permettent de vous parler de l’univers du Cigare.
Directeur Europe des ventes et marketing chez Rocky Patel Premium Cigars, Kolja partage avec nous l’histoire d’une passion.

Rocky Patel Kolja KukukBasée en Floride, la manufacture de cigares est gérée par Rakesh « Rocky » Patel. C’est, comme dans toutes les belles histoires, la passion qui a mené l’ancien avocat à investir dans la manufacture de cigare au milieu des années 90. Aujourd’hui, la marque fait partie des plus grands producteurs de cigares.

Smoking > Qui êtes-vous ? // Présentez-vous à nos lecteurs.

Kolja Kukuk > « Je vis en Allemagne, pays dans lequel j’ai grandi. Je suis parti en France pour commencer mes études supérieures puis aux USA, à New-York, en Australie, en Équateur et bien sûr en Allemagne.
Je vis en Allemagne, mais je travaille aussi en Europe, aux Etats-Unis, au Honduras et au Nicaragua. »

Smoking > Comment avez-vous découvert le monde du cigare ?

KK > « C’est mon père qui, lorsque j’ai obtenu mon diplôme à 17 ans, m’a offert mon tout premier cigare. Je m’en souviens comme si c’était hier, c’était un Cubain Cohiba Ciclo 6. Ma passion s’est ensuite développée doucement et a fait de moi l’amateur de cigare que je suis aujourd’hui. »

Smoking > En quoi consiste votre travail ?

KK > « Je suis directeur marketing et des ventes pour le marché européen du cigare pour le célèbre Rocky Patel.
Je voyage à travers l’Europe. Lorsque je ne collabore pas avec les importateurs qui passent leurs commandes, j’organise des événements autour du cigare, des visites d’ateliers et des voyages d’affaires pour nos partenaires.
Mes missions sont très pluridisciplinaires mais ma mission principale est de rencontrer les passionnés de notre univers. »

Smoking > Combien de personnes travaillent pour Rocky Patel ?

KK > « Cela dépend, en Amérique 2 400 personnes travaillent pour nous en comptant nos ateliers de production au Honduras et au Nicaragua. Aux Etats-Unis, nous sommes une équipe de 80 personnes.
Cette année, le travail de notre grande entreprise nous a permis de produire plus de 20 millions de cigares répartis sous près de 280 références. »

Smoking > Comment s’organise la production de cigare ?

KK > « Le tabac que nous utilisons vient du Cameroun, du Costa Rica, du Pérou, d’Indonésie (Sumatra), d’Équateur, du Panama, du Brésil, des Etats-Unis et de République Dominicaine, nous offrant une très large sélection de tabacs différents.
Tout le tabac que nous utilisons fermente durant 5 années avant d’être utilisé pour la production des cigares.
L’acheminement des cigares se fait directement d’Honduras à partir de notre entrepôt international jusqu’aux importateurs des pays avec lesquels nous travaillons.
Le délai de livraison des commandes dépend des cigares, s’ils sont fabriqués la livraison peut se faire sous 3 jours, s’ils ne le sont pas, cela peut prendre jusqu’à 3 mois, cela dépend des références. »

Kolja Kukuk de Rocky PatelSmoking > Quel est votre modèle de cigare favori ?

KK > « J’apprécie particulièrement le « Rocky Patel’s Lancero 20th Anniversary », j’aime les cigares longs et fins. C’est ma préférence personnelle, mais généralement les tailles qui se vendent le mieux sont les robustos, les coronas et les Toro. »

Smoking > Quel est selon vous l’accessoire nécessaire pour un fumeur de cigare ?

KK > « Pour un voyageur comme moi, l’accessoire le plus important est le « jetflame lighter » (briquet cigare), sans aucun doute. Comme je voyage beaucoup, j’utilise aussi un « softflame lighter » (briquet flamme souple) mais pour être tout à fait honnête, je préfère les briquets cigare.
Le « jetflame lighter » est vraiment essentiel, seulement quand vous fumez beaucoup de cigare, il est souvent vide et vous devez régulièrement le remplir. Pour des raisons de sécurité aériennes, il n’est pas possible de voyager avec un briquet cigare, seuls les briquets à flamme souple sont tolérés. Grâce au « jetflame lighter » quand je descends de l’avion, je n’ai qu’à connecter mon accessoire avec un briquet à flamme souple et j’ai un briquet à cigare.
J’ai aussi beaucoup d’autres accessoires de qualité, par exemple, j’aime beaucoup le coupe cigares Xikar, il est très efficace et son design est résolument tendance et élégant. Outre ces produits, il en existe peu que je considère comme de bons produits. »

Smoking > Quelle cave à cigare possédez-vous ?

KK > « Je dispose d’une pièce climatisée et d’un sous-sol équipés d’outils de contrôle de l’humidité et de la température pour mes cigares. Je possède aussi quatre armoires à cigares qui sont entreposées dans mon bureau que j’utilise régulièrement. Enfin, j’ai la chance d’avoir un ami, originaire de Grèce, qui me confectionne des caves à cigare de table, lesquelles se trouvent dans ma salle de conférences. »

Smoking > Quelle anecdote ou citation aimeriez-vous partager avec nous ?

KK > « Des anecdotes à propos de Rocky Patel, j’en ai tellement je ne saurais laquelle choisir ! ».
[ndlr : Plutôt que de nous raconter une histoire à propos de Rocky Patel, Kolja Kukuk a préféré nous expliquer les raisons de son orientation professionnelle.]
« C’est avant tout la passion de l’univers du cigare qui m’a poussé dans cette direction, comme toutes les personnes que je peux rencontrer dans ce monde. Le monde du cigare se compose avant tout de passionnés qui à travers leurs métiers peuvent vivre pleinement leur passion.
Ce qui est très appréciable dans le monde du cigare c’est que vous pouvez vous asseoir à la même table qu’un petit artisan boulanger et un millionnaire, partager un cigare sans que le statut social ne soit un problème. »
[ndlr : Cette vérité qu’a souhaité partager avec nous Kolja Kukuk nous montre comment, l’espace d’un instant, il est possible d’oublier les préjugés et les différences autour d’un cigare. Ainsi, il nous avoue même qu’il n’est pas rare d’apercevoir deux représentants des ventes d’entreprises concurrentes profiter d’une période de trêve pour partager un cigare.]
« Je conclurais en vous disant que c’est l’amour des produits qui parvient à réunir des individus pourtant si différents autour d’une table. N’est-ce pas le plus important à savoir à propos du cigare ? »

Feuille de cigare Rocky Patel

Interview réalisée par Marianne.

A propos de Marianne (9 Articles)

Tout au long de l'année, je vous dévoile les secrets des grandes marques de l'univers fumeurs & cadeaux. Retrouvez mes conseils et interviews sur le Blog Smoking.fr !


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.