[Interview Pipe Chacom] La célèbre pipe de Saint-Claude

M. Antoine Grenard, directeur de la maison de pipe Chacom nous accorde une interview exclusive et retrace son parcours hors du commun.

Antoine Grenard pipe Chacom

Antoine Grenard – Crédit photo Chacom

Smoking > Qui êtes-vous ? // Présentez-vous à nos lecteurs.

Antoine Grenard > « Originaire du Jura j’ai grandi à St Claude aux cotés de ma famille maternelle.
Etudiant à l’IUT de Besançon en génie mécanique, j’ai poursuivi mes études dans une école de design à Valencienne. Premières expériences professionnelles à Paris chez Ora-ïto célèbre designer français. Les projets que nous avions, étaient très intéressants et variés car ils touchaient autant le design produit (célèbre canette de bière Heineken) que l’architecture.
Quelques mois plus tard, la vie parisienne ne me convenant pas, j’ai ressenti le besoin d’un retour aux sources, à St Claude. C’est alors que j’ai commencé à travailler avec mon père dans la société familiale, Chapuis Comoy. J’ai eu l’occasion de passer par tous les postes, de la production, à la communication en passant par la visibilité sur internet. J’étais cependant toujours à la recherche d’un poste dans le design entre Lyon et Genève mais sans réel succès. Nous avons décidé avec ma femme de partir en Irlande pour des vacances et sommes finalement restés 1 an et demi. »

Smoking > Quand et comment avez-vous rejoint l’industrie de la pipe ?

AG > « En Aout 2005, mon père m’a appelé et m’a demandé ce que je voulais faire, si je voulais reprendre la société familiale. Il m’a laissé 24 heures de réflexion pour lui dire quoi. La courte nuit qui s’en suivit m’a définitivement ramené à nos montagnes. Il faut dire que je suis né dans la pipe, mon père a toujours travaillé dans ce secteur, ma mère a beaucoup œuvré pour la confrérie du monde pipier. Le choix a finalement été naturel mais pas du tout calculé. Je ne me voyais pas dans ce secteur car j’ai quand même vu mon père traverser de belles galères qui ne me laissaient pas imaginer faire ce métier.
J’ai dit oui et en 2007 je reprends la co-gérance de la société avec mon père jusqu’en 2012, date de son décès. J’ai eu la chance de travailler avec lui pendant quelques années ce qui m’a permis de connaitre les rouages du métier et rencontrer les clients.
Tout n’a pas toujours été simple mais j’ai essayé d’apporter mon expérience et mon œil de designer. Chaque année nous avons de nouvelles collections mais cet aspect-là de mon rôle dans l’entreprise ne représente que 3% de mon temps. Je délègue beaucoup auprès des 24 membres de notre équipe. »

Smoking > Quelle est l’étape de la conception qui vous passionne le plus ? Et celle qui vous surprend toujours ?

AG > « Il y a beaucoup d’étapes très intéressantes, riches de connaissance, parfois même de mémoire collective, dans la création d’une pipe. Mais je dirais que l’ébauchage est un savoir-faire particulier surtout avec nos machines ancestrales. Ce qui me fascine tous les jours c’est la dextérité manuelle du travail de polissage de nos maîtres artisans.
Nous aimons la diversité de toutes les étapes de la réalisation, le design, la ligne, l’ébauchage, le recalibrage, la fabrication des tuyaux, tuyaux que nous tenons d’ailleurs à réaliser nous-même. La maîtrise de ces postes en interne nous permet de garantir nos produits et d’apporter notre signature unique. »

Smoking > L’univers de la pipe est souvent associé à celui de nos aînés, pensez-vous qu’il ait vocation à rajeunir ?

AG > « Il y a un vrai phénomène en ce moment, nous le voyons en boutique, sur les salons et il me semble bien plus accentué aux États-Unis. Avec un style hipster très en vogue en ce moment nous observons un renouvellement de la clientèle qui se rajeunit. Les gens s’intéressent, souhaitent fumer différemment mais pour autant restent prudemment sur des produits très classiques. »

Smoking > Proposez-vous vos réalisations à l’international ?

AG > « Je travaille à l’étranger via des distributeurs. Ils achètent et revendent nos produits aux buralistes ou tout autres revendeurs. En Hollande j’ai un agent commercial. »

Smoking > Quels conseils d’entretien donneriez-vous à nos fumeurs de pipe ?

AG > « Nous conseillons à nos clients de dédier une pipe par sorte de tabac afin d’éviter le mélange des arômes. Il est important de veiller à bien nettoyer votre pipe après chaque utilisation. Cet objet si vous y faites attention vous pouvez le garder à vie.
Il peut devenir un accessoire à adapter en fonction de vos habitudes de fumeurs, vos tenues et occasions. En fonction de la taille de votre foyer le temps de fumage est différent, le style du tuyau, les matériaux utilisés, les couleurs sont autant de points qui différencieront votre pipe de celle des autres. »

Smoking > Quelle actualité ou innovation nos lecteurs trouveront cette année avec Chacom ?

AG > « Nous avons tout récemment déménager notre usine ainsi que nos bureaux pour proposer à nos clients un espace « Showroom-Musée » qui nous permet de présenter l’histoire de St Claude et faire découvrir notre processus de fabrication actuelle.
Les gestes et techniques n’ont pas changé depuis près de deux siècles, nous utilisons les mêmes machines, les mêmes gestes sont reproduits et c’est là qu’il nous a semblé important de montrer le travail que représente la fabrication d’une pipe. Tous les visiteurs de notre exposition sont très surpris de la complexité insoupçonnée de notre travail artisanal.
Pour l’actualité produit, j’ai envie de vous dire l’incontournable de chez Chacom c’est la prochaine. »

Magasin d'usine pipe Chacomtoutes les pipes chacom

Magasin d’usine Chacom – Crédit photo Chacom

Smoking > Quelles sont les compétences et/ou formations qu’il faut avoir pour être recruté chez Chacom ?

AG > « Il n’y a pas d’école particulière pour entrer dans une entreprise comme Chapuis Comoy. Notre savoir-faire se transmet de génération en génération et nécessite plusieurs années de binôme. L’école du bois donne de bonnes bases mais n’est pas obligatoire. La passion, la dextérité sont autant d’atouts que l’on retrouve bien souvent dans la partie Hobbies des CV que nous pouvons recevoir. »

Smoking > Quelle anecdote ou citation aimeriez-vous partager avec nous ?

AG > « J’aime beaucoup la citation de Churchill « Je suis facilement satisfait par le meilleur »
« L’anecdote qui me vient à l’esprit c’est ce que les visiteurs de notre Showroom nous disent en sortant du musée « Et bien là nous avons appris quelque chose ! Nous ne pensions pas qu’il y avait autant de travail pour la fabrication d’une pipe ».

pipe chacom large choix

Sélection de Pipes Chacom – Crédit photo Chacom

Interview réalisée par Marianne.

A propos de Marianne (9 Articles)

Tout au long de l'année, je vous dévoile les secrets des grandes marques de l'univers fumeurs & cadeaux. Retrouvez mes conseils et interviews sur le Blog Smoking.fr !


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.