La Saint Valentin par Massimo

Saint Valentin.

 

Pardonne-moi, mon amour,
si je te le dis juste aujourd’hui,
mais il n’y avait pas meilleure journée
pour te le révéler
que le jour de Saint-Valentin,
la fête des amoureux.
Puisque je suis tombé amoureux
d’une autre
et je ne pouvais pas me taire.
D’ailleurs,
tu aurais remarqué
mon être absent,
le courir de mon esprit
ailleurs.
Chez elle.
Tu vois, mon pauvre amour,
la comparaison est inégale.
Elle a des courbes que tu n’as pas
ni tu auras jamais.
Elle va me donner la chaleur
que tu n’as jamais su me donner.
Elle s’enflammera
dès que je l’effleurerai
et brûlera longtemps
pendant que je la serrerai
entre mes mains.
Et lorsque, après des heures,
la passion sera éteinte,
elle ne se tournera pas de l’autre côté
pour fumer
comme tu fais,
mais restera près de moi,
couchée sur le flanc
épuisée et vidée,
mais prête à recommencer.
Ne m’en veux pas, mon amour,
si, par conséquent,
en ton absence,
la belle dormante
située sous le verre
sur un lit de soie
sera réveillée
par mes lèvres d’homme.
C’est le destin
qui peut-être n’attend pas chaque
femme,
mais qui attend certainement chaque
Pipe.

 

Massimo Pellerano
 

Les articles suivants pourraient également vous intéresser :

A propos de Romain (49 Articles)

Romain, entrepreneur mais avant tout passionné, je fonde le blog Smoking.fr afin de partager avec vous mes articles coups de cœur, mes conseils. Retrouvez mes articles dédiés à l’univers des fumeurs et des sujets qui font notre quotidien.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Merci d'entrer votre nom, email et commentaire.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.